Téléphone

+33(0)770906003

Courriel

contact@roussey-romain.fr

Horaires d'ouverture

Lun - Ven : 8h - 19h

Sara signifie « Automne » en sanskrit. Saison de transition calée entre la chaleur de l’été et et le froid de l’hiver, cette une période très changeante, parfois sèche, venteuse, humide, qui possède ses propres spécificités.

Comme un message chuchoté par Dame Nature nous incitant à revêtir nos vêtements chauds et ranger nos tenues légères dans nos placards, cela devrait même s’accompagner de changements plus profonds , notamment dans notre alimentation. Alors sommes-nous complétement à l’écoute de ce message ???

Influence de l’automne sur nos comportements et habitudes

Souvenez-vous toujours que l’Ayurvéda considère chaque individu, comme un microcosme de l’univers, unique composé des éléments Ether, Air , Feu, Eau et Terre , ce combinant dans le corps , pour former les forces fondamentales appelés DOSHA. Notre DOSHA , va donc fluctuer au rythme de la nature et au gré des saisons , et l’automne qui est une saison de transition, va profondément impacter nos besoins en termes de défenses immunitaires, vitalité ou encore gestion du stress et des émotions en général, et tout cela passera déjà par une adaptation de notre alimentation. VATA, composée principalement de l’Air et par son instabilité ( froids, sec , mobile ,venteux), est l’énergie dominante de l’automne.

S’alimenter selon l’Ayurvéda, signifie qu’il faut déjà comprendre et adapter la composition de notre alimentation en fonction de notre constitution, mais également et surtout en fonction de nos déséquilibres. L’alimentation ayurvédiques se base alors sur notre DOSHA mais également sur les six saveur que sont le doux, l’amer, l’acide, le salé, le piquant et l’astringent.

Dans l’ayurvéda « Agni », est le feu digestif, qui permet de convertir, assimiler et transformer le bol alimentaire et de digérer les émotions du moment. Il est le garant d’une bonne vitalité, de notre immunité et du bon équilibre en général. Agni est moins fort en automne, la digestion est donc plus difficile, ouvrant la porte aux troubles et irrégularités des selles.

Adapter notre Alimentation

L’hydratation

La première chose à faire, est déjà d’avoir une bonne hydratation, comprenons par là qu’il faut adapter sa consommation d’eau. Une bonne hydratation en ayurvéda consiste à boire de l’eau tiède ou à température entre les repas , par petites gorgés.

En automne l’apport en eau sera d’autant plus important pour favoriser les fonctions d’élimination, renforcer notre immunité contre les maladies cardiaques, de peau ou encore pour nous aider à conserver la clarté de nos idées.

A éviter

Boire avant le repas diminue la force d’Agni

Boire après le repas, conduit à la prise de poids

L’eau diminue les enzymes digestives, conduisant à une digestion plus lente, pouvant créer une mauvaise assimilation , voire une indigestion. Cela à une forte tendance a augmenté KAPHA et ainsi créer un déséquilibre ressentit par des lourdeurs digestives.

Les Aliments

A l’automne, il sera conseillé de privilégier des saveurs douces , salées et acides, contenant les éléments eau, Terre et feu qui manquent à VATA ( énergie dominante en Automne). Pour pacifier VATA , qui va se retrouver en excès il sera donc recommandé une alimentation aux propriétés opposées à ce DOSHA, plutôt chaude, dense, grasses et liquides ( autrement dit plutôt des soupes et des plats en sauce) . Les huiles végétales et le Ghee seront également à privilégier dans nos préparations.

Rassurez-vous la nature étant bien faite, les fruits et légumes de saison répondent donc le mieux aux critères de de saveurs et de qualité. Si possible optez également pour une consommation de produits locaux pour préserver l’environnement et encourager les petits producteurs ( c’est important et cela va dans le sens du mode de vie ayurvédique)

Les légumes recommandés

Légumes emblématiques de l’automne, les Courges d’hiver ( Citrouille, potiron, Potimarron, pâtisson, butternut…) et leurs graines, sont bonnes pour le mental. Elles possèdes des vertus augmenta VATA & KAPHA et diminuant PITTA.

Ensuite les légumes racines, qui favorise l’ancrage.

Les carottes , diminue VATA & KAPHA et aggrave PITTA.

Les radis, Très forte diminution VATA & KAPHA et aggrave PITTA

La betterave, diminue VATA & KAPHA et aggrave PITTA

Le panais, diminue VATA & PITTA et aggrave KAPHA

La patate douce, forte diminution de VATA, diminue ou aggrave PITTA selon les cas, aggrave fortement KAPHA

La pomme de terre, aggrave VATA, diminue PITTA & KAPHA

Le navet, peut selon les cas diminuer ou aggraver VATA, aggrave PITTA et diminue fortement KAPHA

Le rutabaga, Diminue les trois énergies VATA, PITTA , KAPHA

Le topinambour, Diminue VATA & PITTA, aggrave KAPHA

Les choux véritables sources de vitamines et gorgés d’antioxydants qui purifient et renforcent les défenses naturelles

Le chou-fleur, Aggrave VATA et diminue PITTA & KAPHA

Le brocoli, Aggrave VATA et diminue fortement PITTA & KAPHA

Le chou de bruxelles, Aggrave fortement VATA et diminue fortement PITTA & KAPHA

Sans oublier

Les Champignons, Aggravent fortement VATA et diminuent fortement PITTA & KAPHA

Les blettes, aggravent VATA & PITTA et diminuent KAPHA

La mâche, Aggrave VATA, Diminue PITA & KAPHA

Le cresson, diminue VATA, aggrave PITTA et Diminue fortement KAPHA

Les poireaux, Diminuent les trois énergies VATA, PITTA, KAPHA

Le céleri, Aggrave VATA et diminue fortement PITTA & KAPHA

L’ail, diminue VATA & KAPHA , aggrave fortement PITTA

L’oignon cru , aggrave VAT & PITTA( fortement), et diminue KAPHA

L’oignon cuit , Diminue fortement VATA, et aggrave PITTA et KAPHA ( fortement)

Les fruits

Les agrumes nous offrent une diversité extraordinaire en automne. Ils ont tendance à diminuer VATA, et aggraver PITTA & KAPHA

Le citron, La mandarine, La clémentine, L’orange , Le pamplemousse, Le Kumquat

Les autres fruits abondants de saison:

La pomme crue, Aggrave VATA, diminue PITTA & KAPHA

La pomme cuite, Diminue les trois énergies VATA, PITTA & KAPHA

La poire, Diminue VATA ( peu aggraver quelques fois), aggrave PITTA & KAPHA

Le kiwi, Diminue VATA, aggrave PITTA & KAPHA

Le raisin, Diminue VATA & PITTA et aggrave KAPHA

Les dattes, diminuent VATA & PITTA , aggrave KAPHA

Les figues, diminuent VATA & PITTA , aggrave KAPHA

Tous à consommer crus ou cuits , en compote ou associés à vos plats.

En toute saison nous trouverons aussi les oléagineux secs , qui sont essentiels mais a consommer avec modération:

La châtaigne, La noix, La noisettes

Les céréales et les légumineuses

Le riz , Diminue VATA & PITTA , aggrave KAPHA

Le blé complet, diminue VATA & PITTA, aggrave KAPHA

L’avoine cuite, diminue VATA & PITTA, aggrave KAPHA

L’avoine sèche, Aggrave VATA & PITTA , diminue KAPHA

Le seigle, L’avoine sèche, Aggrave VATA & PITTA , diminue KAPHA

Le quinoa, Diminue les trois énergies VATA, PITTA & KAPHA, il se peu dans de rare cas qu’il aggrave PITTA & KAPHA

L’amarante, diminue les trois énergie VATA, PITTA & KAPHA

Le millet, Aggrave VATA et quelques fois PITTA , diminue PITTA & KAPHA

Les légumineux ( Haricots mungos, azukis, les lentilles et les sojas fermentés sont apprécier sur le plan digestif mais, aggrave VATA , conseillé pour PITTA dans la gestion d’Agni en accompagnement d’épices, et sont très efficaces pour KAPHA.

Les viandes et poissons

Nous favoriseront des viandes légères, peu grasses, et nous resterons attentif au calendrier de la pêche.

Le TRIPHALA

Complexe très utilisé en ayurvéda, composé des trois fruits AMALAKI, BIBHITAKI, HARITAKI, sera un allié de taille pour activer et régulariser le transit, nettoyer l’intestin. Son action contribue également à la perte de poids en favorisant l’élimination des toxines. Il régule l’énergie des trois DOSHA.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *